Vous êtes ici

Le mot du proviseur

Cette rentrée est marquée d’abord par un objectif sanitaire, car la pandémie COVID-19 continue d’être menaçante, même si la vaccination constitue un frein important et représente un espoir après deux années très éprouvantes. Le protocole de l’établissement, en conformité avec la réglementation en vigueur, permet de concilier l’enseignement en présentiel et la vigilance maximale possible concernant le risque de transmission du virus.

L’objectif essentiel du lycée Chateaubriand est celui d’une excellence à la fois scolaire et éthique. Le lycée jouit d’une remarquable réputation, corroborée par des résultats exceptionnels aux examens et par la qualité des poursuites d’études – en Italie, en France, au Royaume Uni, en Suisse, au Canada, aux Etats-Unis et dans divers autres lieux du monde –. L’ouverture aux autres cultures, anciennes et contemporaines, les valeurs humanistes et l’éducation à la citoyenneté, font partie intégrante de l’identité de l’établissement.

Au travers du programme français et par la promotion du plurilinguisme, le lycée Chateaubriand, exprime sa vocation internationale et son ouverture à l’universel. Il s’agit de développer les capacités intellectuelles et linguistiques des élèves, mais aussi leurs capacités à travailler de manière collaborative, à innover, à appréhender les problèmes du monde contemporain avec un regard neuf, en gardant toujours à l’esprit les enjeux éthiques de leur conduite et de leurs futures responsabilités. La question du développement durable est l’un des axes forts du projet d’établissement.

Dans le site boisé majestueux de Stohl Fern ou dans les villas de Patrizi et Malpighi, les élèves du lycée Chateaubriand vivent des jours et des heures qui les marqueront, au sens le plus positif du terme, durant toute leur vie, comme en témoignent les anciens de l’établissement. Temps fort d’un point de vue intellectuel et moral, le passage par « Chato » est aussi une expérience esthétique et affective remarquable.

Ce début d’année scolaire est donc une nouvelle fois, malgré les contraintes de la pandémie, sous le signe de la confiance et de l’espoir.

 

                                                                                                                                                       Le 31 août 2021,

                                                                                                                                                       Daniel Pestourie.

 

Présentation